Neem.fr

Neem.fr est un site de passionnés de la nature soutenant activement le développement du Neem.
Notre but est de faciliter l'information du public et des professionnels afin d'attirer l'attention sur les nombreuses applications possibles du Neem.

Neem.fr est un site d'information concernant les diverses utilisations possibles du neem. Neem.fr est membre de : www.aspro-pnpp.org

Termes et définitions

Voici quelques explications pour les termes fréquemment utilisés sur notre site.

Etymologie

Les différentes appélation de l’arbre de Neem : Acacie d’Egypte, arbre à chapelets, Lilas des Indes en raison de ses fleurs violettes (ne pas confondre avec le Lagerstrémie, Lagerstroemia indica, également surnommé Lilas des Indes) ; Neem tree, Indian lilac, Margosa tree, Persian lilac ou China berry (en anglais). Noms vernaculaires : Nim, Neem, Balnimb (Hindu), Nimba (Sanskrit), Vepu, Vempu, Veppam (Tamil), Vepa (Telugu), Limba (Gujarat). Son nom signifie « qui guérit toutes les maladies ».

Climat et terrain adapté

Pluviométrie entre 400 et 1200mm, peut se contenter de moins si le niveau de la nappe phréatique est suffisamment haut. Il s’adapte aux sols sableux ou bien drainés, pH 6,2-7,0 . mais également à des sols pauvres. Températures favorables à son développement en moyenne : 21°C à 32°C. Il tolère des températures très élevées, mais non pas au-dessous de 4°C.

Le fruit de l'arbre de Neem

A maturité, l’arbre de Neem peut produire jusqu’à 50kg de fruits, ce qui équivaut à 30kg de graines. Celles-ci constituent la principale source de composés à propriétés insecticides, dont l’azadirachtin. Cependant la quantité d’azadirachtin contenue dans les graines varie considérablement selon les conditions climatiques, les conditions du sol et le génotype de l’arbre (Ermel 1986 ; Singh 1986).

La fertilisation foliaire

La fertilisation foliaire consiste à vaporiser les engrais directement sur le feuillage des végétaux. L'effet de ce type de fertilisation est très rapide car les nutriments sont immédiatement assimilés et utilisés par les plantes. La fertilisation foliaire est particulièrement utile après des moments de stress (transplantation, grêle, vent, froid, chaleur, sécheresse) ou en cas de carence sévère d'un élément nutritif. Elle sert surtout de fertilisation d'appoint et permet de régler un problème de carence à court terme. Pour une solution à plus long terme, il importe de s'attaquer à la cause du déséquilibre. Par exemple, si la carence minérale est le résultat d'un pH trop acide, il faudra incorporer des amendements au sol. Les éléments nutritifs contenus dans les engrais pénètrent dans les feuilles via de minuscules ouvertures appelées stomates. Ceux-ci se trouvent généralement en plus grand nombre sur la face inférieure des feuilles. Il faut en tenir compte lors de l'application de l'engrais et vaporiser en brume le dessous du feuillage. L'engrais foliaire est mieux absorbé s'il est appliqué tôt le matin ou en soirée. l'air y est plus frais et l'humidité ambiante est plus élevée, ce qui favorise l'ouverture des stomates.

Les arthropodes

Les arthropodes (Arthropoda) — du grec arthron«articulation» et podos «pied», aussi appelés «articulés» — forment un embranchement d'animauxinvertébrés. Le corps des arthropodes est formé de segments (ou métamères) articulés, recouverts d'une cuticule rigide, qui constitue leur squelette externe, dans la plupart des cas constitué de chitine. L'embranchement des arthropodes est de très loin celui qui possède le plus d'espèces et le plus d'individus de tout le règne animal. On compte plus d'un million et demi d'espèces actuelles d'arthropodes.

Les produits phytosanitaires ovicides

Un produit phytosanitaire ovicide est une substance active ou une préparation capable d'empêcher l'évolution des œufs, en tuant l'embryon. En protection des cultures contre les parasites, la connaissance des caractéristiques ovicides des produits phytopharmaceutiques appliqués et de la date du début de la ponte, permettent de raisonner l'emploi des insecticides et des acaricides.

Les produits phytosanitaires larvicides

Un produit phytosanitairelarvicide est une substance active ou une préparation ayant la propriété de tuer les larves. Enprotection des cultures contre les parasites, la connaissance des caractéristiques larvicides des produits phytopharmaceutiques et de la date du début de l’apparition des larves, permettent de raisonner l'emploi des insecticides et des acaricides.

Allopathie

Mode habituel de traitement médical qui combat la maladie en utilisant des médicaments qui ont un effet opposé aux phénomènes pathologiques.

La biopiraterie

La biopiraterie est le fait de s'approprier les ressources biologiques d'un pays ou d'une population à des fins commerciales. Elle est essentiellement pratiquée par les pays du Nord au détriment de ceux du Sud, par le biais de dépôts de brevets sur des gènes ou des espèces, qui garantissent à leurs détenteurs l'exclusivité des bénéfices liés à la commercialisation des produits qui en sont dérivés.

Plante biocide

Plantes produisant des composés sémiochimiques, c’est-à-dire des substances provoquant une réponse physiologique ou comportementale d’individus d’une même ou d’autres espèces. Dans notre cas, l’action est ciblée sur des insectes ravageurs. On appelle également biocides les produits utilisés sur l’Homme (shampoing anti-poux, lotion insecticide,…etc.) à contrario des insecticides utilisés uniquement dans le cadre phytosanitaire.

L’huile de neem

Huile obtenue par simple pression à froid des graines de neem, le produit n’étant pas purifié contrairement à l’extrait d’azadirachtine (=huile essentielle) qui est obtenu par distillation, extraction en phase aqueuse ou organique et qui contient beaucoup plus de principe actif.

Pression à chaud

Même procédé que la pression à froid à part que le broyat des graines est chauffé avant de passer sous presse, cela permet entre autres d’obtenir, après filtration, une huile brute en plus grande quantité mais moins concentrée en principes actifs.

Action systémique

L’insecticide est véhiculé par la sève de la plante traitée soit par aspersion ou par injection dans le cadre de la sylviculture. Ce mode de traitement est très efficace pour les insectes se nourrissant de la sève de la plante (cochenilles, pucerons,…etc.)

A propos du Neem

Au Brésil, tous les producteurs de fruits et légumes, tous les distributeurs de produits agricoles connaissent le Neem qui est un produit d’utilisation courante depuis 2001, notamment pour les animaux et l’agriculture.
Lire la suite...

L'alternative biologique

L’Azadirachtin-A, naturellement présent dans le Neem, lutte efficacement contre un grand nombre de ravageurs. Les 25 dernières années, les entomologistes ont isolé plus de 400 espèces différentes (dont certaines résistantes aux pesticides chimiques) que l’on peut traiter par l’action biologique des extraits du Neem.
Plus d'infos

Le saviez-vous ?

A maturité, l’arbre de Neem peut produire jusqu’à 50kg de fruits, ce qui équivaut à 30kg de graines ; celles-ci constituent la principale source de composés à propriétés insecticides, dont l’azadirachtine. Cependant la quantité d’azadirachtine contenue dans les graines varie considérablement selon les conditions climatiques, les conditions du sol et le génotype de l’arbre (Ermel 1986 ; Singh 1986).